Khalid BOUIBI

Portrait paru dans Terre d'Eygues

Né en 1977, de parents d’origines marocaines, Khalid Bouibi est toujours resté fidèle à son club d'origine et se fait , partout où l’on veut bien l’écouter, l’ambassadeur de la formation à la Nyonsaise. Arrivée au basket vers la fin des années 80, Khalid effectua ses débuts en Benjamins sous la direction de Sandrine Métral. Si ses partenaires pratiquent le " zapping " ( passage d’un sport à l’autre ), lui est touché par le virus de la balle orange.

Vincent Coupon, son entraîneur en Cadets, se souvient : " Avec Khalid, pas d’inquiétude, je savais qu’au début de chaque saison, il ramènerait 5 ou 6 coéquipiers pour faire une équipe ". Ses étés, le jeune nyonsais les passe sur le fameux " playground " de la Digue à reproduire les gestes de ses idoles, Magic Johnson et Michaël Jordan. Adepte du jeu spectaculaire, sa technique lui vaudra le surnom de " Sorcier " par les jeunes de son quartier qui se déplacent en nombre à chacune de ses apparitions sur le terrain.

En 1996, Khalid profite d’une opportunité pour rejoindre les Seniors Régionaux de Tain-Tournon. S’en suit une progression logique : Saulce en Nationale 3, puis Le Pontet et Sorgues en Nationale 2. Consécration en 2003, sa première sélection en équipe nationale du Maroc. Avec laquelle il effectuera plusieurs campagnes, notamment aux championnats d’Afrique des Nations et championnat du Maghreb.

La tête sur les épaules, Khalid prépare son après-basket. Son statut de semi-professionnel lui assure un train de vie agréable, mais une reconversion est nécessaire. Ainsi, c’est à l’université d’Avignon que Khalid prépare une maîtrise dans le commerce.

Cité en exemple par les entraîneurs de Nyons, qui aimeraient bien voir d’autres talents tels Fabien Munoz, Etienne Braudo ou Pépé Samb suivre un chemin similaire, Khalid participa avec fierté aux 60 ans de son club de toujours, en attendant d’y revenir, un jour, c’est promis !

 

1er Mai 2008

Khalid, victorieux à Bercy !

En Mai dernier, Khalid, meneur de jeu du BC Sorgues ( 84 ) a eu le privilège de fouler le parquet du Palais Omnisports de Paris Bercy ( POPB ) à l'occasion de la finale du Trophée Coupe de France.
Opposés à l'équipe d'Angers, les Vauclusiens l'emportent 68 à 56.
 
Allez voir Khalid jouer à Montélimar !
Khalid évolue actuellement à Montélimar, en Nationale 2

Khalid... en Benjamins !

1988, les débuts de Khalid ( n° 10 ) en Benjamins. On reconnait à ses côtés Jérémy LAPORTE ( n° 4 ), Moushine BOUFTINI ( n° 11 )  et David SOREL ( accroupi, tout à droite ).
Leur entraîneur de l'époque : Sandrine NICOLAS ( absente sur la photo )

Khalid ... en Minimes !

1991, Khalid est Minime. Avec lui, quelques terreurs des parquets : Mohamed AMIRI ( à sa droite ), Moushine BOUFTINI ( à sa gauche ), David SOREL ( le seul qui regarde pas l'appareil photo ), Olivier RUBIN ( n° 9 ) et Jean-Pierre CARASCOSA ( n° 12, bras croisés ).
Leur entraîneur : Vincent COUPON, lui aussi absent de la photo ( quelle modestie ils avaient ces entraîneurs à l'époque !!! )

Khalid ... en Cadets !

1993, l'équipe de la mort ! Seule équipe dans l'Histoire du Comité Drôme Ardèche à avoir remporté une finale de championnat par ... forfait.
Le Teil, traumatisé par leurs rencontres antérieures, n'ayant pas fait le déplacement.
Avec toujours Vincent COUPON à la barre, c'est à cette époque là que Khalid devient "le Sorcier".
Sur la photo, on peut reconnaître, Mohamed AMIRI, Jean-Pierre CARRASCOSA, Moushine BOUFTINI, David SOREL, Magid SEFRAOUI, Scander HAMMOUD, Nordine YAKOUBI, ...

Khalid et la sélection du Maroc

La plus grande fierté de Khalid dans sa carrière sportive aura été sans nul doute ses multiples sélections dans l'équipe Nationale du Maroc.
Avec laquelle il disputa de nombreuses compétitions dont le championnat d'Afrique des Nations, et le championnat du Maghred. Des compétitions qualificatives pour les Jeux Olympiques ou les Championnats du Monde !
création de site internet avec : www.quomodo.com